Sept aspects à prendre en compte lors des échanges avec des acheteurs potentiels de bateaux

Lors de la vente d’un bateau, la façon dont nous communiquons avec les acheteurs potentiels influencera directement leur réponse. Voici donc quelques conseils simples qui vous permettront d’envoyer les bons signaux aux acheteurs, de gagner leur confiance, de les tenir informés et, finalement, de les convaincre d’acheter.

Transparence – soyez honnête et sincère avant de rencontrer le vendeur.

La préparation est essentielle : assurez-vous de bien connaître votre bateau avant de parler à des acheteurs potentiels.

Préparation de l’inspection et de l’essai en mer – La sécurité et la propreté sont essentielles, également pour faire face au mieux au COVID-19.

Communiquez rapidement avec les acheteurs – Soyez réactif, poli et amical.

Soyez un “bon” vendeur – Engagez une conversation avec l’acheteur sur ce qu’il recherche dans un bateau.

Tactiques de négociation – Se préparer à une négociation en plusieurs “rounds”.

Fixez votre prix de vente minimum – Calculez votre prix de vente minimum avant de négocier avec les acheteurs.

1. Transparence

Lorsque vous mettez votre bateau en vente, soyez honnête et franc. Assurez-vous d’identifier et de signaler les dommages et les défauts (aussi petits ou insignifiants qu’ils puissent paraître) avant de rencontrer l’acheteur, et de les inclure dans votre annonce de bateau ; mettez également en évidence l’entretien effectué sur le bateau au fil du temps. Lors des étapes ultérieures de la négociation, nous devons veiller à inclure ces détails dans l’accord de vente et d’achat – un document contractuel décrivant les conditions de la vente que les deux parties devront accepter et signer. Indiquez la date de la dernière réparation du bateau et fournissez une liste complète des détails de l’inspection du bateau.

Plus d’informations :

Expertise nautique et inspection avant achat d’un bateau

Comment vendre un bateau

Sept aspects à prendre en compte lors des échanges avec des acheteurs potentiels de bateaux Il est important d’être honnête et franc quant à l’état réel de votre bateau lorsque vous le mettez en vente.

2. La préparation est la clé

Assurez-vous d’être prêt à répondre à de nombreuses questions techniques. Si vous ne connaissez pas les spécifications de votre bateau par cœur, imprimez une “feuille d’instructions” ou l’annonce elle-même comme guide pratique. Cela sera particulièrement utile pour les demandes de renseignements téléphoniques qui peuvent arriver pendant que vous pensez à autre chose. De nombreux acheteurs voudront savoir, par exemple, combien d’heures compte votre moteur.

Conclure la vente d’un bateau

Comment préparer une visite de bateau

3. Préparation de la visite et de l’essai en mer

Avant d’entamer des négociations, vous devez toujours vérifier que l’acheteur n’est pas un escroc : vous pourrez le deviner au type de questions qu’il vous posera et, surtout, au fait qu’il soit disposé à dévoiler son identité. La plupart des escrocs tenteront de négocier le prix du bateau sans se rencontrer en personne. Normalement, vous devrez payer le carburant et les services liés à l’essai en mer, mais il est souvent possible de conclure un accord pour restituer tout ou partie de la somme dépensée à l’acheteur si la vente se concrétise.

Sécurité COVID-19

Pendant cette période, une attention particulière doit être accordée au nettoyage et à l’assainissement des surfaces extérieures et intérieures afin de prévenir le risque d’une éventuelle contagion pendant la visite. Nettoyez et désinfectez le bateau avant chaque visite et utilisez des lingettes désinfectantes pour assainir les zones les plus fréquentées du bateau avant l’arrivée de l’acheteur. Maintenez autant que possible la distance interpersonnelle d’un mètre et veillez à ce que chacun porte des masques capables de couvrir le nez et la bouche. Si vous toussez, couvrez-vous avec un mouchoir et lavez-vous soigneusement les mains pendant au moins vingt secondes avant et après la visite.

Conseils pour la navigation de plaisance

Préparer un bateau d’occasion pour la vente

Sept aspects à prendre en compte lors des échanges avec des acheteurs potentiels de bateaux Assurez-vous de nettoyer et de désinfecter particulièrement les zones les plus fréquemment utilisées avant de montrer le bateau en personne.

4. Communiquer rapidement avec les acheteurs

Essayez d’être aussi réactif, poli et amical que possible. Assurez-vous que les notifications par e-mail sont activées et vérifiez toujours votre dossier de spam (de nombreux e-mails peuvent s’y retrouver par erreur) afin de ne manquer aucun message ; il est également très utile de fournir le plus grand nombre de contacts possible (téléphone, e-mail, WhatsApp, Facebook, etc.). Et surtout, soyez flexible : traiter un acheteur de bateau comme un client vous aidera à vendre votre bateau plus rapidement, et être rigide sur les horaires et les lieux limitera vos options.

Où puis-je placer une annonce pour vendre mon bateau ?

5. Être un “bon” vendeur

Un bon vendeur encourage l’acheteur à s’ouvrir en lui posant des questions précises et en le mettant à l’aise. La curiosité et l’authenticité sont également très appréciées : profitez des informations fournies par les acheteurs pour mettre en valeur les caractéristiques de votre bateau. Par exemple, s’il s’agit d’un amateur de pêche, vous pouvez échanger des anecdotes tout en soulignant les caractéristiques de la pêche à bord. La vente ne doit pas être un simple exercice commercial, vous pouvez finir par vous amuser dans le processus et forger une amitié.

histoires-bateau Profitez de l’essai en mer pour partager des anecdotes sur le bateau et la navigation afin de mettre en évidence les aspects les plus intéressants pour l’acheteur.

6. Tactiques de négociation

La négociation est souvent un processus répétitif qui se déroule en une série de “rounds” avant que le chiffre final ne soit convenu : comme dans le jeu d’échecs, chaque coup doit préparer le suivant. Ce processus peut se dérouler en une seule conversation ou s’étaler sur plusieurs jours ; certaines négociations peuvent durer des semaines entières, avec de multiples offres et contre-offres, mais la plupart se concluent après une ou deux réunions. Si les deux parties sont réalistes quant à la valeur du bateau, il ne devrait pas être trop difficile de se mettre d’accord sur un prix dans un court laps de temps. Le conseil n’est pas d’écarter une offre basse, mais de présenter une contre-offre plus raisonnable pour voir quelles sont les marges de négociation. Si vous choisissez de négocier avec plusieurs acheteurs en même temps, il est important de veiller à ce que chacun sache à l’avance qu’il y a plusieurs offres sur la table, sinon vous risquez de perdre plus d’un acheteur.

Apprenez-en davantage sur la négociation du prix avec un acheteur potentiel.

7. Fixez votre prix de vente minimum

Fixez votre prix minimum absolu pour éviter d’être déçu par les offres (vous pouvez également le mentionner dans l’annonce). Pour plus d’informations sur la manière de déterminer votre prix de vente, lisez notre article sur le prix de vente. guide pour déterminer ce que vous pensez être un prix équitable.

Vendre un bateau avec l’aide d’un courtier en bateaux

Comment vendre votre bateau plus rapidement

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.