La durabilité pour les propriétaires de bateaux

C’est une question qui nous concerne tous : nous aimons faire du bateau, mais cela peut avoir un impact sur l’environnement que nous aimons tant explorer. En tant que propriétaire d’un bateau, il peut être difficile de comprendre comment réduire l’impact environnemental tout en continuant à profiter de l’expérience de la navigation. Heureusement, il est facile de rendre votre expérience de navigation plus écologique. Qu’il s’agisse de bateaux écologiques, d’entretien ou d’améliorations, voici cinq façons de devenir plus vert sur notre grande mer bleue.

Choisissez un bateau plus écologique

Une navigation de plaisance plus verte commence par le marché. Le choix du bateau étant peut-être le facteur ayant le plus d’impact sur l’environnement, il convient de faire un choix judicieux. Naturellement, les voiliers sont ceux qui émettent le moins de carbone, car ils ne sont propulsés que par le vent. Entre-temps, les bateaux électriques deviennent chaque année plus efficaces et plus abordables. Si vous avez besoin d’un moteur, envisagez un moteur à quatre temps qui est plus efficace qu’un moteur à deux temps. Enfin, il existe un moyen particulièrement facile de réduire les dommages environnementaux causés par la production de bateaux : acheter d’occasion !

bateau-ga84a451d4_1920

Modernisation et maintenance

Si vous avez déjà un bateau, vous pouvez encore faire beaucoup de choses. Passez au biodiesel ou réduisez radicalement votre consommation de carburant. Sinon, envisagez de rénover votre bateau avec des équipements qui réduisent l’impact écologique, augmentent l’efficacité ou même produisent leur propre électricité. Outre notre guide pratique de l’installation de panneaux solaires, il existe d’autres solutions, comme les éoliennes et les hydrogénérateurs. Mais la chose la plus importante que vous pouvez faire est aussi la plus simple : l’entretien. Au-delà des avantages évidents pour votre bateau et votre tranquillité d’esprit, le maintien de votre bateau en bon état peut prévenir les pannes, les déversements ou les fuites qui peuvent avoir des effets indésirables sur l’environnement.

paradise-gf2c10fa5d_1920

Garder les eaux propres

En plus d’être peu hygiénique, le rejet d’eaux usées non traitées (eaux noires) ou d’eaux résiduelles de nettoyage (eaux grises) peut avoir un impact considérable sur les écosystèmes. Évitez absolument de déverser vos déchets à proximité de la terre, mais si possible, essayez de ne laisser de traces nulle part. Envisagez d’utiliser des toilettes portables ou une installation de compostage, ou équipez votre bateau d’un dispositif d’assainissement marin (MSD) pour retenir ou même traiter les déchets jusqu’à ce qu’ils puissent être éliminés correctement dans une station d’épuration portuaire. De même, dans la mesure du possible, lavez vos vêtements et votre vaisselle dans les installations du littoral.

laundry-g17c97e1cc_1920

Peindre et nettoyer soigneusement

De nombreux produits utilisés pour le nettoyage personnel, de la vaisselle, des vêtements et des bateaux peuvent nuire à la flore et à la faune locales. Il en va de même pour de nombreux écrans solaires. Heureusement, il existe de nombreuses alternatives simples et des produits non toxiques. Au lieu de vous fier aveuglément au mot “vert” figurant sur l’étiquette de divers produits, faites quelques recherches pour savoir lesquels sont réellement respectueux de l’environnement. Les peintures antisalissures utilisées sur les coques sont particulièrement nocives. Essayez d’utiliser des alternatives modernes et non toxiques ou, au moins, faites attention à la façon dont vous appliquez et nettoyez les peintures antisalissures.

javier-huedo-io3poullunq-unsplash

Suivre un comportement correct

Enfin, même s’il faut souvent le rappeler, l’éco-boating repose essentiellement sur le bon sens. Essayez de réutiliser ou de recycler les vieux équipements. Respectez la faune locale : ne nourrissez pas les animaux, gardez vos distances et soyez prudent lorsque vous pêchez, jetez l’ancre et naviguez dans des eaux peu profondes. Veillez à ne pas renverser de carburant ou d’huile lors du ravitaillement et surtout ne jetez jamais de détritus !

En conclusion, même s’il n’est pas toujours facile d’être respectueux de l’environnement, il existe de nombreuses petites mesures que vous pouvez prendre pour réduire votre empreinte carbone, en commençant par choisir le bon bateau pour vous et l’environnement.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.