Combien coûte un yacht ?

L’une des questions les plus fréquemment posées lorsqu’on admire des yachts de toutes tailles se balançant tranquillement dans les baies est “combien coûtent-ils ?”. Pour la plupart, le sujet est balayé d’un simple “combien”, tandis que d’autres commencent à émettre des théories telles que “un million par mètre” et d’autres encore prétendent que l’acheteur ou le vendeur fixe le prix, mais la réalité est bien plus complexe. Dans cet article, nous tentons de répondre à la sempiternelle question : “Combien coûte un yacht ?

Tout d’abord, nous devons nous demander quel type de yacht nous recherchons : voile, moteur, fast open, fly, grand déplacement en acier et en aluminium, maxi fast yacht en aluminium… et ainsi de suite. Déterminer le prix d’un yacht de façon arbitraire est un exercice très difficile : on peut faire des estimations, mais même celles-ci ne prendront toujours en compte qu’une partie des variables qui contribuent à définir le prix réel d’un yacht. Nous nous concentrons souvent sur le prix d’achat en négligeant le coût d’exploitation, où de nombreuses variables interviennent pour définir la valeur : taille, matériau de construction, nombre de membres d’équipage en navigation et au mouillage, entretien courant, entretien extraordinaire, etc.

Types de bateaux

Il existe déjà des différences importantes entre un voilier et un yacht à moteur de la même taille, mais il existe également des différences importantes entre deux yachts à moteur de la même taille, car dans le cas d’un objet aussi complexe, son coût est déterminé par les moteurs, les équipements, le volume, le chantier naval, le matériau de construction, la présence ou l’absence de systèmes de propulsion, par exemple hybrides, la personnalisation requise pour les intérieurs et les extérieurs, le fait qu’il s’agisse d’un yacht de série ou de semi-série – c’est-à-dire conçu par le chantier qui a l’intention d’en produire un certain nombre – ou d’un pur custom, c’est-à-dire conçu pour le propriétaire selon ses spécifications, et la liste pourrait encore s’allonger.

Le raisonnement relatif à la longueur est certainement un paramètre à prendre en considération, il est évident qu’un yacht en composite de 24 mètres, peut-être le produit d’une production en série, coûtera moins cher qu’un yacht en acier/aluminium de 50 mètres né d’un design personnalisé, mais déjà ici nous voyons que la différence de coût n’est pas seulement dictée par la taille, mais aussi par le type de construction, les matériaux utilisés et le design. Jusqu’à présent, nous avons parlé de yachts neufs, mais il faut tenir compte du marché de l’occasion, ce qui élargit encore les marges de l’argument. Il existe des yachts d’occasion de moins de 24 mètres qui peuvent coûter jusqu’à 150 000 euros et de grands yachts neufs qui dépassent la barre des 170 000 euros.

Yachts à moteur : types, moteurs et utilisations

Types de voiliers

Combien coûte un yacht ? La différence de coût d’un yacht n’est pas seulement due à sa taille, mais dépend également du type de construction, des matériaux utilisés et du type de conception.

L’analyse des données du marché montre que le rapport entre un voilier et un yacht à moteur de la même taille fait que ce dernier a une valeur moyenne de 25 à 30 % supérieure. Cette circonstance est déterminée par un volume plus important, qui se traduit par des aménagements plus complexes et une motorisation résolument plus importante en termes de puissance et donc de coût. Bien sûr, un superyacht à voile dispose d’un gréement important, mais cela ne compense pas les deux éléments que nous venons de mentionner sur un yacht à moteur de même taille.

La question la plus correcte à poser n’est pas de savoir combien coûte un yacht, car comme nous l’avons vu, les paramètres sont nombreux et très variables, mais combien coûte son entretien. Même dans ce cas, il existe des coûts fixes : parmi eux, pour les yachts de taille importante, l’équipage, qui, selon la loi, doit être obligatoire pour les yachts de plus de 24 mètres, même au milieu de l’hiver. Combien coûte une équipe fixe ? Là aussi, cela dépend de plusieurs variables. La nationalité du navire, par exemple, et le type de contrat appliqué : s’il est italien, il coûte une chose, s’il est anglais une autre, mais ici aussi la taille du yacht contribue à déterminer la valeur de la rémunération des différents membres de l’équipage, à commencer par le capitaine. Plus le yacht est grand, plus la rémunération est élevée.

Combien coûte l’entretien du yacht ?

Comment s’offrir un bateau

Combien coûte un yacht ? L’analyse des données du marché montre que le rapport entre un voilier et un yacht à moteur de la même taille fait que ce dernier a une valeur moyenne de 25 à 30 % supérieure.

Il y a ensuite les coûts du carburant et du port où le yacht est basé, à ajouter à ceux qui s’ajouteront au cours de la croisière, comme la maintenance et tout ce qui permet de profiter au mieux de notre bien, c’est-à-dire les services d’agence, l’assistance technique, etc. Une estimation basée sur une analyse moyenne des coûts de fonctionnement d’un yacht par rapport à sa valeur marchande indique 10% du coût d’achat comme référence. Cela signifie que si notre yacht a été acheté ou a une valeur marchande de 30 millions d’euros, le coût annuel de son maintien en parfait état de marche peut être estimé à 3 millions d’euros. Bien entendu, ce chiffre est dérivé d’analyses de grands nombres qui, à leur tour, ne tiennent pas compte de variables spécifiques telles que le lieu où vous gardez le yacht, ou le chantier naval auquel vous le confiez, l’équipage que vous prenez à bord, le contrat et le pavillon que vous avez et le type de croisière que vous avez l’intention de faire. Disons qu’il s’agit d’un chiffre de référence moyen basé sur l’analyse de grands nombres, où les extrêmes, par logique, diffèrent sensiblement ; en fait, il n’est pas excessif de dire que dans certains cas, même 20% de la valeur marchande du yacht est dépassée, s’il est alors usagé et vieux, alors les pourcentages augmentent considérablement.

Pour mieux comprendre le peu de considération accordée à la véritable question que nous devons nous poser lors de l’achat d’un yacht, à savoir combien coûte son entretien, au cours de la période dite du “yachting boom” jusqu’en 2009, le précieux outil qu’est le leasing nautique, qui a en fait permis à tant de personnes de se lancer dans le yachting, a induit en erreur de nombreux propriétaires qui ont acheté des yachts beaucoup plus grands qu’ils ne pourraient jamais entretenir. Le résultat, également déterminé par d’autres facteurs macroéconomiques, a été le retrait de tant de yachts des banques et des établissements de crédit pour cause d’insolvabilité. Le plus gros problème n’était pas le coût de la tranche de crédit-bail, qui, même pour des raisons sans rapport avec l’instrument de crédit-bail lui-même, est devenu disproportionné par rapport à la capacité de dépense réelle modifiée des propriétaires, mais le coût de l’entretien. De nombreux yachts de ces années-là, en effet, ont souffert d’un mauvais entretien, de travaux au rabais et de négligence, ceci parce que beaucoup ont découvert après l’achat qu’un yacht de 30 mètres nécessite un certain type de soins, certainement pas comparables à ceux d’un 12 mètres, et qui, de plus, n’étaient même pas deux fois plus importants, voire plus.

Financement et leasing lors de l’achat d’un bateau

L’erreur commise par de nombreuses personnes consiste à augmenter leur taille uniquement pour profiter d’une bonne affaire sur le marché de l’occasion, se retrouvant après la première croisière avec une longue liste de travaux à effectuer, ce qui fait que l’opération initiale coûte beaucoup plus cher que prévu. Lors de l’achat d’un bateau d’occasion, il est essentiel de demander l’aide d’un expert sérieux, car il nous indiquera dès le départ les coûts auxquels nous devrons faire face après l’achat. Souvent, ce sera la même personne qui nous découragera d’acheter en nous faisant économiser beaucoup d’argent, ou encore celle qui nous conseillera d’aller de l’avant mais sans dépasser un certain montant dans la phase de négociation, en signalant les travaux qu’elle juge nécessaires et en les incluant dans la négociation elle-même. L’évaluateur évaluera toujours la valeur du bien que nous voulons acheter sur la base d’une analyse de son état réel et sera en mesure de la comparer à la valeur réelle actuelle et future du marché. L’achat de yachts d’occasion est certainement une option valable, mais il doit être effectué avec le soutien d’un professionnel réellement expérimenté, car il est normal que de nombreux éléments échappent à l’œil d’un navigateur novice ou sans l’expérience nécessaire en matière de yachting.

Expertise nautique et inspection avant achat d’un bateau

Fixer le prix d’un bateau d’occasion

Combien coûte un yacht ? Lors de l’achat d’un yacht d’occasion, il est essentiel de demander l’aide d’un expert en bateaux sérieux, car il nous indiquera dès le départ les coûts auxquels nous devrons faire face après l’achat.

En conclusion

Nous avons peut-être généré encore plus de doutes sur le coût d’un yacht et de son entretien, mais ce n’est qu’en stimulant ceux qui souhaitent aborder le monde merveilleux du yachting en se posant les bonnes questions que nous pourrons élargir ce monde varié. L’attitude la plus correcte reste de profiter du bateau, qu’il soit de 5 mètres ou de 50, il ne doit nous procurer que des émotions positives et non des soucis. Il est donc juste de se poser la question “combien ça coûte ?”, mais toujours après avoir compris quel est notre pouvoir d’achat réel en termes d’achat et de fonctionnement, et après avoir commencé l’analyse du yacht que nous identifions comme idéal.

Une dernière considération concernant le coût de l’entretien du yacht : à la fin de la liste des éléments, il faut toujours en ajouter un dernier, à savoir 10% des coûts annuels totaux consacrés aux imprévus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.