Une planche de surf ? Je vais devenir électrique…

La planche de surf électrique est un nouveau sport nautique qui ouvre de nouvelles voies pour explorer l’océan et les vagues. Voici un aperçu de la façon dont ils sont fabriqués, de la technologie qui les sous-tend, de leur fonctionnement et, surtout, de leur coût.

Les surfeurs sont capables de chevaucher les vagues sur n’importe quelle planche de surf. Toutefois, outre les planches traditionnelles, les plages du monde entier se peuplent depuis peu de planches de surf électriques innovantes. Ces planches portables hi-tech sont intuitives, polyvalentes et extrêmement amusantes, ce qui en fait un complément parfait à la pratique traditionnelle des vagues. Il y a même ceux qui les rangent à juste titre à bord des bateaux et des yachts pour rendre les mouillages encore plus amusants et agréables. Voyons donc comment fonctionnent ces nouveaux gadgets nautiques, la technologie qu’ils dissimulent, comment ils sont montés et qui sont les principaux fabricants sur le marché actuel.

Les planches de surf électriques sont alimentées par des batteries au lithium-ion qui permettent aux surfeurs de glisser à grande vitesse sur toute surface d’eau. Ils sont équipés d’un système de propulsion par jet électrique activé par une télécommande portative sans fil et ne dépendent pas uniquement de l’énergie des vagues pour prendre de la vitesse. Les planches de surf à piles nécessitent également une conception hydrodynamique spéciale intégrant des mécanismes et une technologie de poussée qui propulsent l’appareil vers l’avant en quelques secondes.

Lire aussi : Le jet surf arrive et la navigation dans la rade est amusante.

L’objectif est de rendre le surf accessible à tous.

En réalité, les planches de surf électriques ne sont pas destinées à remplacer les planches de surf classiques, mais à cibler un marché plus large, notamment l’industrie de la navigation de plaisance et des sports nautiques à grande vitesse. Cependant, la première conception d’une planche de surf électrique remonte à loin. Le premier prototype a en fait été construit en Australie en 1935. Appelé “Surf Scooter”, il s’agissait d’une planche de surf motorisée construite pour aider les sauveteurs à secourir les nageurs en difficulté ou en train de se noyer sur la plage Bondi de Sydney. Ce prototype a toutefois été abandonné après les premiers essais et l’idée, bien que novatrice, est restée en hibernation pendant 25 ans.

En 1960, l’entrepreneur et pionnier américain des sports nautiques Hobart “Hobie” Alter, inventeur entre autres des célèbres catamarans Hobie Cat, a mis au point une planche de surf équipée d’un petit moteur hors-bord. Jusqu’à la première décennie des années 2000, il y a eu une tentative de commercialisation d’une planche de surf assistée par jet, conçue pour pagayer plus vite et attraper les vagues plus facilement. Mais la véritable planche de surf électrique telle que nous la connaissons aujourd’hui devra attendre encore dix ans pour susciter réellement l’intérêt des amateurs de sports nautiques.

planche de surf électrique

Comment monter sur une planche de surf électrique

La bonne nouvelle est que les planches de surf électriques sont beaucoup plus faciles à piloter que les planches de surf conventionnelles, car la puissance, la longueur, la largeur et l’épaisseur globale de la planche offrent toute la stabilité dont vous avez besoin pour vous lancer en toute sécurité. En principe, une planche de surf électrique est aussi facile à conduire qu’un jet ski. Lorsque la mer est plate ou que vous êtes à l’intérieur des terres près d’un plan d’eau, vous pouvez toujours sauter dessus et sculpter. Le poids du cycliste n’est plus un problème non plus. Une planche de surf à réaction électrique moderne peut transporter des surfeurs pesant jusqu’à 90 kg en pleine glisse en un rien de temps.

planche de surf électrique

Les différents types de planches de surf électriques

Pour ceux qui veulent s’adonner à cette discipline amusante, il existe deux types de planches de surf disponibles sur le marché : les planches de surf électriques et les “e-surfboards” à foils électriques. Une planche de surf électrique ressemble à un funboard ou à un longboard et sa longueur varie de 2 à 3 mètres. C’est un engin qui permet de surfer en mer mais aussi sur les rivières, les lacs et aussi de prendre des vagues comme une planche de surf traditionnelle. Il existe des modèles rigides et gonflables, mais les planches de surf électriques les plus courantes sont fabriquées à partir de fibres de carbone légères et de pièces en aluminium de qualité aéronautique.

Les E-surfboards avec foils électriques, quant à eux, sont des planches de surf équipées de foils. Il s’agit de planches plus rapides qui permettent au rider d’effectuer des virages rapides et serrés et de glisser dans l’air à quelques centimètres au-dessus de la surface de l’eau. Les planches à foil motorisées sont également plus dangereuses et ne doivent jamais être utilisées dans les files d’attente bondées ou près des plages populaires.

Puissance, vitesse et accessoires des planches de surf électriques

Une planche de surf alimentée par des batteries peut aller très vite. Les planches électriques haut de gamme les plus rapides utilisent un système de propulsion à double jet et deux batteries qui permettent aux coureurs de glisser sur l’eau sans effort. La puissance du moteur va de 5 à 15 kW, ce qui assure une stabilité et un contrôle maximum à plein régime. Une planche de surf motorisée peut atteindre des vitesses allant jusqu’à 40 miles par heure (65 kilomètres par heure) et une durée de navigation d’environ 45 minutes, en fonction des vitesses moyennes. Presque tous les modèles disponibles proposent des composants et des pièces de rechange remplaçables, notamment des batteries, des poignées, des hélices, des gâchettes, des ensembles de palmes, des leashs, des footstraps et autres kits d’outils.

Les planches de surf électriques les plus avancées sont équipées de systèmes GPS qui suivent la trajectoire de la planche, calculent le niveau de batterie restant en fonction de la position du surfeur et informent l’utilisateur du moment où il doit regagner le rivage. Une planche de surf dotée d’une propulsion par jet haute performance vous permettra même de sauter hors de l’eau.

Quelle est la durée de vie des batteries d’une planche de surf électrique ?

La durée d’utilisation d’un e-board dépend du modèle, de la taille, du poids et des piles utilisées pour alimenter le système motorisé intégré. À pleine vitesse, vous pouvez trouver des planches de surf électriques qui doivent recharger les batteries après 20 minutes et d’autres modèles qui vous permettront de rouler pendant 6 heures. Presque toutes les planches de surf électriques disposent de différents réglages de puissance et de batteries amovibles pour optimiser vos sessions. Le temps de charge varie également, mais les meilleures planches de surf électriques peuvent être entièrement chargées en 60 à 120 minutes.

Lire aussi : Pas extrême, les sports nautiques sont un jeu d’enfant

Combien coûte une planche de surf électrique ?

C’est un peu le point sensible des planches de surf électriques, qui peuvent être un jouet assez cher pour le moment. Le prix des planches de surf à réaction les plus fiables varie entre 5 000 et 10 000 euros environ. Les caractéristiques qui font grimper le prix d’une planche de surf électrique sont le design et l’hydrodynamisme, l’autonomie de la batterie, la puissance du moteur et la vitesse. Les planches électroniques haut de gamme sont dotées d’options de batteries interchangeables et multiples à longue autonomie, de niveaux de puissance, d’une conception modulaire avancée des flotteurs, d’une télécommande Bluetooth, de moteurs silencieux et d’une excellente glisse. Le design ergonomique, les sangles pour les pieds, la laisse de sécurité, la pagaie de secours et même l’espace de rangement intégré rendent ce gadget encore plus cher.

Les meilleurs fabricants de planches d’e-surf sont Awake, Fliteboard, Lampuga, Lift Foils, Onean, Radinn et Waterwolf. Dernier conseil de sécurité, mais non des moindres, si vous voulez essayer, portez toujours un casque : percuter un objet ou être catapulté dans l’eau à plus de 30 kilomètres par heure peut faire très mal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.