Toilettes marines, quel système choisir ?

La taille du navire, le type de navigation et, surtout, le mode de traitement des eaux usées sont les facteurs sur la base desquels il faut choisir le WC marin à installer à bord : portable ou fixe, à pompe manuelle ou électrique, à évacuation directe ou équipé de réservoirs et de broyeurs.

Une fois à bord, il y avait le bugliolo, c’est-à-dire un seau en bois avec lequel on apparaissait sur la cour du navire pour effectuer discrètement ses besoins physiologiques. Après avoir rempli le bugliolo, on le vidait simplement dans la mer. Puis vint le Marine Water ClosetLes toilettes sont en fait la version bateau des toilettes domestiques, et les toilettes ont pris leur place permanente à l’intérieur du navire.

Toilettes marines : quel système choisir ?

Dans son forme plus spartiate et économique est la toilette marine Toilettes chimiques portables qui est utilisé sur les petits bateaux de croisière à cabine par les armateurs qui se limitent à de courtes navigations côtières. Son avantage Le principal avantage est que ne nécessite pas la pose d’implants. En fait, l’élimination des besoins physiologiques est résolue chimiquement au moyen de désinfectants et de désodorisants chimiques. La toilette chimique est dotée d’un réservoir de collecte qui, une fois plein, peut être facilement extrait et amené au sol dans les zones prévues pour la vidange.

Les toilettes marines n’utilisent pas de chasse d’eau pour leur vidange, mais une pompe manuelle ou électrique.

Toilette avec pompe manuelle ou électrique

Dans leur des versions plus modernes et fonctionnelles des toilettes marines sont, quant à elles, très similaires aux toilettes domestiques, mais fonctionnent différemment. Contrairement à ces dernières, en effet, elles n’utilisent pas de chasse d’eau pour les vider, mais une pompe, manuelle ou électrique, qui aspire l’eau de l’extérieur, la pousse dans les toilettes et la rejette soit à l’extérieur de la coque, soit dans des réservoirs spéciaux. Comment ces pompes fonctionnent-elles ? Sur toilettes manuelles son la pompe est actionnée manuellement actionner un levier ou une poignée avec un mouvement horizontal (avant-arrière) ou vertical (haut et bas). Ces pompes se chargent du chargement de l’eau de mer dans la cuvette des toilettes et de l’expulsion des eaux usées vers l’évacuation à la mer ou le réservoir d’eaux usées. Le site pompes électriques pour toilettes ont la même fonctionnalité que les pompes manuelles, mais sont exploité en appuyant simplement sur un interrupteur électriqueo. Silencieux, sûrs et économiques, ils sont désormais la solution préférée même sur les petits bateaux. En général, ils disposent également toujours d’une option manuelle pour parer à toute éventualité, par exemple l’utilisation la nuit ou en cas de panne de courant.

Système de toilettes pour bateaux

Des installations différentes pour des éliminations différentes

Différentes options existent également en ce qui concerne l’installation du WC marin :

1) Toilette avec évacuation directe dans la mer

Le système est basé sur une pompe, manuelle ou électrique, reliée aux toilettes, qui a pour tâche de charger l’eau de mer, de macérer et d’expulser les eaux usées. Le rejet direct dans l’eau étant interdit dans les ports et sur la côte, cette solution n’est pas la plus adaptée pour ceux qui aiment rester longtemps dans une marina ou une rade.

2) Toilettes + sréservoir d’eaux noires avec tirage sur le pont

Dans ce cas, la pompe des toilettes, au lieu de se décharger directement dans la mer, envoie les eaux noires vers un réservoir de stockage qui permet une autonomie de plusieurs jours même si elle est amarrée dans une rade ou dans d’autres zones où le déversement est interdit. La citerne peut ensuite être vidée dans un port équipé pour l’évacuation des eaux usées. Les eaux usées sont collectées au moyen d’une pompe qui aspire les eaux usées par une buse spéciale installée sur le pont du bateau. Il s’agit donc d’un solution économique et respectueux de l’environnement mais comporte des limites en termes de praticabilité car à ce jour, il y a encore peu de ports en Italie équipés de ce service.

Vidange de la toilette marine

3) Wc + sréservoir avec retrait sur le pont + schargement direct

Pour rendre le système plus pratique et plus flexible, nous pouvons insérer une Soupape en Y avant le réservoir des eaux noires. Cette vanne permet de dévier le flux des toilettes dans deux directions différentes :

  1. le rejet direct dans la mer (utilisable lors de la navigation en haute mer) ;
  2. réservoir d’eaux noires (lorsqu’il est amarré dans un port ou une rade).
    Bien que cette solution augmente l’autonomie, elle ne nous rend pas totalement indépendants, car le déchargement de la citerne est lié à la présence du service de déchargement dans le port.

4) Toilette + réservoir d’eaux noires + macerateur

Avec ce système, les eaux noires sont toujours envoyées vers le réservoir et grâce à la vanne ‘Y’ (dans ce cas, positionnée après le réservoir), nous aurons la possibilité d’évacuer les eaux noires. possibilité de décider s’il faut tirer dans le port ou décharger dans la mer. Dans ce dernier cas, le pompage est confié à une pompe électrique, le fameux macérateur.

Réservoir d'eaux noires + macérateur

Réservoirs d’eaux noires : rigides ou flexibles

Les réservoirs d’eaux noires disponibles sur le marché sont fabriqués en polyéthylène haute densité de différentes épaisseurs. Ils sont construit de manière à éviter les fuites de liquide ou les odeurs potentielles. Les réservoirs d’eaux noires sont également préparés pour l’installation de raccords dans différentes positions pour s’adapter aux espaces restreints des yachts, et sont équipés d’un capteur de niveau qui vous permet d’avoir toujours en vue une indication de l’état de remplissage. Lorsqu’il n’est pas possible d’installer un réservoir rigide, on peut recourir à réservoirs souples en plastique, désormais disponibles en différentes formes et tailles.

Bateau au mouillage

Conduites et entrées dédiées

Le tuyaux qui composent le système de toilettes marines sont accessoires spécifiques mais ils peuvent être susceptibles de se boucher involontairement. Un autre composant délicat du système qui doit être choisi avec soin sont les entréesdes éléments qui permettre l’afflux d’eau dans le système dont les vannes doivent normalement toujours être fermées pendant la navigation pour des raisons de sécurité : une vanne laissée ouverte équivaut à une fuite potentielle dans la structure du bateau.

En bref choisir une installation de toilettes marines en fonction de l’espace disponible sur votre bateau, du type de navigation et des arrêts conduira certainement à l’installation d’un système répondant au mieux à vos besoins. L’important est de choisir des produits de qualité et fiables qui vous éviteront des désagréments et des mauvaises surprises lors de vos croisières.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.