Stand Up Paddle : passer à une planche plus petite

Une fois passé le stade de l’apprentissage de la technique de l’équilibre et de la pagaie efficace, les amateurs de Stand Up Paddle peuvent passer à des planches de plus petit volume, plus légères, plus rapides et plus maniables. Voici un guide vidéo réalisé par l’équipe de Blue Planet Surf avec tous les conseils pour apprendre rapidement.

En Stand Up Paddle, comme dans tous les sports de glisse, du surf au windsurf en passant par le kite, le même principe s’applique : plus vous avez de volume sous vos pieds, plus l’apprentissage est facile. Au début, en fait, toute personne qui aborde ce sport a besoin d’une planche assez grande avec beaucoup de flottabilité, ce qui assure au surfeur une plus grande stabilité et un plus grand confort lors de la pratique du surf. Le premier élément utile pour comprendre comment choisir une planche Sup est en fait le poids du pagayeur : une planche sous-dimensionnée ne tient pas le poids et coule, nécessitant beaucoup plus de force pour la pousser. Une planche surdimensionnée, en revanche, est plus difficile à manœuvrer. À titre indicatif, le volume de la bonne planche est calculé en multipliant x2 votre poids si vous êtes un débutant, x1,7 si vous êtes à un niveau intermédiaire, x1,3 si vous êtes un expert.

La longueur du Sup, qui influe également sur la stabilité de la planche, doit être d’environ : moins de 3 mètres pour les personnes pesant jusqu’à 70 kg ; jusqu’à 3 mètres et 20 cm pour celles pesant entre 70 kg et 110 kg et plus de 3 mètres et 20 cm pour les personnes pesant plus de 110 kg.

Bref, avec un équipement adéquat, le Stand Up Paddle permet vraiment à tous de s’initier à cette discipline fantastique qui rassemble tant de façons différentes de vivre la mer, mais aussi les lacs, les lagunes et les rivières tranquilles avec d’agréables promenades le long de la côte, des excursions et des petites navigations exploratoires.

Lire aussi : Chris Bertish : traversée de l’Atlantique en Stan Up Paddle

Des planches plus petites, plus amusantes

Cependant, une fois qu’ils ont acquis un bon équilibre et une technique de pagayage correcte, les riders peuvent progresser en utilisant une planche avec de plus petits volumes, également connue sous le nom de “sinker board”, des Anglais à couler, car elles flottent naturellement moins. Des volumes réduits signifient en fait une planche plus légère, plus maniable, plus rapide, plus amusante, mais aussi plus technique et plus difficile. C’est pourquoi la maîtrise de la conduite sur des planches avec moins de volume n’est pas immédiate, il faut un peu de patience et surtout connaître la bonne technique pour rester équilibré, pagayer efficacement et tirer le meilleur parti des performances du Sup.

Ces efforts seront cependant récompensés par des sessions beaucoup plus riches en adrénaline avec la possibilité de surfer des vagues d’une certaine consistance et de se déplacer entre elles comme de vrais surfeurs, facilité par la pagaie qui permet beaucoup plus d’équilibre et la capacité d’atteindre le line up plus facilement, ainsi que de se dégager des situations critiques plus rapidement.

Le tutoriel vidéo pour devenir le “roi des plombs”.

Pour faciliter cette progression, l’équipe de Blue Planet Surf a réalisé un tutoriel spécial intitulé “How to ride a low volume board”, c’est-à-dire comment surfer sur une planche à faible volume avec une série de trucs et astuces et surtout une description des nouvelles sensations et du grand potentiel de cette façon de pratiquer le Stand Up Paddle. Voir ces photos de jeunes souriants chevauchant avec aisance de belles vagues sur la plage vous donne envie de prendre un Stand Up Paddle à bas volume, de sauter dessus et de remplir vos journées de plaisir. Profitez-en !

Regardez le tutoriel vidéo :

Comment choisir une planche gonflable Sup

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.