signification, curiosité et origine du sport

SUP… mais qu’est-ce que c’est ? Nous sommes sûrs que très peu de personnes aujourd’hui seraient en mesure de répondre à cette question et, à tout le moins, le décriraient comme suit : le SUP est un sport nautique qui se pratique en pagayant debout sur une planche semblable à une planche de surf. Mais les plus curieux se demanderont ce que signifie le SUP, d’où il vient, quel équipement il nécessite et surtout pourquoi il a fasciné tant de personnes de tous âges ? Découvrons-le ensemble dans ce guide qui nous emmènera à la découverte du SUP et de tous ses secrets.

Parmi les sports nautiques, le Sup est définitivement le “roi” du moment, tout le monde en parle, tout le monde le veut. Apparu il y a quelques années seulement, il a rapidement conquis un vaste public, peut-être en raison de la facilité avec laquelle il peut être pratiqué, du coût relativement faible du matériel, mais surtout parce que, contrairement à d’autres sports nautiques tels que le surf, la planche à voile ou le kite, pour n’en citer que quelques-uns, il ne nécessite pas une grande préparation physique et convient à tous, petits et grands.

Qu’est-ce que le Sup : signification et origines

Pourquoi s’appelle-t-il Sup ?

SUP signifie “Stand Up Paddleboarding” (planche à pagaie)ou plus simplement Stand Up Paddleun nom qui résume le concept de la pagaie (pour pagayer en anglais) sur l’eau, debout (debout) sur un tableau (conseil d’administration), similaire à celle du surf. Comme pour d’autres sports, le nom de l’équipement est devenu si représentatif qu’il identifie également l’activité même qui peut être pratiquée avec cet équipement. Si nous nous demandons ce qu’est le SUP, nous pouvons dire que dans le langage courant, ce mot identifie à la fois le sport et la planche avec laquelle il est pratiqué.

Qui a inventé le SUP ? Un peu d’histoire

Bien qu’il soit perçu comme un sport récent, pour découvrir comment est né le Sup, il faut remonter loin dans le temps.

Les premières formes de Stand Up Paddle c’est-à-dire des planches ou des canoës sur lesquels on se tient et se déplace à l’aide d’une rame, d’une pagaie ou d’un simple bâton, semblent remonter à l’Antiquité. Certains prétendent que déjà quelques millénaires avant Jésus-Christ, les pêcheurs de la ville de Chan Chan au Pérou utilisaient une sorte de canoë rudimentaire qu’ils manœuvraient debout d’une manière assez similaire au Sup d’aujourd’hui.

Le SUP moderne cependant, tel que nous le connaissons aujourd’hui, est né vers 1940 à Hawaii et plus particulièrement sur la plage de Waikiki. C’est là qu’un petit groupe de surfeurs (les Waikiki Beach Boys), dirigé par le légendaire Duke Kahanamoku, a commencé à surfer sur les vagues d’une manière totalement nouvelle et a codifié un style qui est devenu connu sous le nom de Beach Boy Surfing.

Plus récemment, pendant les années 1990 c’est une autre star du surf, Laird Hamilton, qui a redécouvert une discipline qui, jusque-là, était restée cachée dans les pages de l’histoire du surf, usées par le soleil et le sel.

Nous devrons attendre, cependant encore une vingtaine d’années pour assister à un véritable Explosion du SUP comme un “nouveau” sport populaire, rendu possible par des équipements plus performants et plus légers, mais surtout par l’introduction des SUP gonflables. Une innovation fondamentale, celle de l’Air SUP, qui permet de compacter une planche de près de 3 mètres de long pour la ramener à la taille d’un sac ou d’un sac à dos et de la transporter facilement dans le coffre d’une voiture, sur un vélo ou même à pied.

Le Stand Up Paddle d’aujourd’hui est sans aucun doute un sport fascinant dont les évolutions techniques continuelles en ont fait une activité transversale, transversale et divisible en plusieurs disciplines particulières. Du surf au tourisme, de la pêche au yoga, avec cette planche (et sa pagaie) il semble que l’on puisse tout faire… la limite, comme vous le découvrirez dans les lignes qui suivent, n’est dictée que par notre imagination.

Que faut-il pour faire du Sup ?

L’équipement nécessaire à la pratique du SUP est vraiment très simple et se compose essentiellement de 3 éléments :

  1. Le conseilsimilaire à une planche de surf est évidemment l’élément clé
  2. La pagaieUne rame particulière à une seule lame avec une poignée à l’extrémité.
  3. La laisseun lacet qui, comme dans le surf des vagues, relie la cheville du surfeur à la planche

Bien qu’il y ait des options sur le leash et la pagaie que nous devrons considérer, la planche est clairement l’élément principal sur lequel nous devrons porter notre attention lors de l’achat. À quoi ressemblent les planches de SUP, comment diffèrent-elles des planches de surf et quelles sont les caractéristiques à prendre en compte lors de l’achat ?

Types de SUP

Les planches de surf ressemblent beaucoup aux planches de surf dont elles sont dérivées, mais elles sont généralement plus volumineuses pour permettre au surfeur, opsss… au paddleboarder (c’est ainsi que l’on appelle ceux qui font du Sup), à se tenir tranquillement sur la planche et à pagayer sans couler.

Bien qu’il existe différents types de Sup dédiés à chaque activité spécifique (Surfing, Touring, Course…), rien ne nous interdit, dès lors que acheté une planche de SUP et sa pagaie, pour pouvoir les essayer toutes et découvrir celle qui nous fascine le plus. Par la suite, nous pourrons spécialiser notre équipement en fonction de l’activité que nous souhaitons privilégier.

Si vous êtes un débutant et que vous envisagez d’acheter votre première planche Sup, nous vous recommandons de choisir un modèle tout terrainC’est ainsi que se définissent les planches les plus polyvalentes, adaptées pour se familiariser avec la pagaie et expérimenter tout ce qui peut être fait avec un Sup.

La longueur et le volume de la planche seront principalement définis par votre poids et votre capacité à maintenir l’équilibre mais disons que pour les débutants il est suffisant de rester au-dessus de 10′ de longueur. Le type et la durée du Sup laissent donc une large place au choix mais la vraie décision que vous devrez prendre sera celle entre le Sup rigide ou le Sup gonflable.

Sup gonflable ou Sup rigide ?

Disponibles en différents modèles, longueurs et contours, les planches Sup sont essentiellement divisées en deux macrocatégories de construction :

  • Panneaux rigides SupIl s’agit de planches fabriquées à l’aide des mêmes technologies que les planches de surf, c’est-à-dire en fibre de verre (polyester ou époxy) ou en GRP plus carbone. Ils sont réactifs et performants mais présentent l’inconvénient majeur d’être très encombrants, la longueur d’une planche Sup n’étant jamais inférieure à 2 mètres.
  • Planches gonflables Sup : également appelées planches à pagaie gonflables, sont des planches en PVC souple qui acquièrent de la rigidité et prennent leur forme définitive lorsqu’elles sont gonflées avec de l’air sous pression. Fabriquées à l’aide de technologies de construction visant à les rendre de plus en plus rigides et légères, les Air Sups représentent de loin le type de planche le plus populaire parmi le public non professionnel, précisément en raison de la grande polyvalence qu’ils offrent. Nous pensons simplement qu’avec une pompe de gonflage manuelle (ou électrique) normale, nous pouvons amener un SUP à sa pleine pression et à sa forme finale en quelques minutes.

Le marché d’aujourd’hui offre une très grande variété de produits, et la technologie va vite, apportant une innovation constante. Mais c’est avant tout le chemin Sup d’être au centre de son évolution. S’il y a une raison parmi tant d’autres qui rend ce sport si fascinant aux yeux des personnes de tous âges, c’est précisément sa polyvalence et la liberté qui l’accompagne. Voyons ensemble ce que l’on peut faire avec un SUP et quels sont les éléments suivants les activités les plus populaires.

Ce que vous pouvez faire avec un SUP

Le site planche à pagaie est ‘ en général l’activité de faire du SUP, c’est-à-dire simplement se tenir sur la planche et pagayer (comme on dit dans le jargon) sans aucune référence au but. Monter à bord et simplement se laisser aller, évacuer le stress et profiter du pur plaisir de glisser sur l’eau est donc la façon dont la plupart des gens pratiquent cette activité. Mais comme nous l’avons mentionné précédemment, avec un SUP, vous pouvez faire beaucoup plus :.

SUP Surfing (surfer sur les vagues avec un Sup)

Bien que ce ne soit pas la façon la plus populaire de faire du SUP surf, c’est ainsi que ce sport a vu le jour sur les plages d’Hawaï, c’est-à-dire comme une alternative au surf que nous connaissons tous. Dans la pratique, il est toujours surfant sur les vagues avec une planche, mais dans ce cas, la vague est “attrapée” en se tenant debout ou à genoux sur la planche au lieu de s’allonger, et en pagayant avec une pagaie au lieu de ses bras. Une fois qu’on a commencé, le surf avec une Sup board ou un surf spec n’est pas si différent, sauf que dans certaines situations, la pagaie peut être utilisée pour faire des virages plus serrés en la pointant dans l’eau sur le bord intérieur.

SUP Touring

L’une des activités qui donnent au Sup son importance et le distinguent des autres sports nautiques non motorisés est la possibilité de faire une randonnée en pleine nature. Toute planche de Sup suffisamment grande pour nous soutenir confortablement peut être utilisée à cette fin, mais il existe des planches spécialement conçues à cet effet. Avec des longueurs pouvant même dépasser 4 mètres, ces planches à la coque en V et à l’étrave acérée ont un design conçu pour tourner rapidement sur l’eau plate, mais présentent également des caractéristiques particulières telles que filets et crochets élastiques pour transporter facilement des sacs étanches et des équipements de voyage.

Pêche Sup (Pêche à la planche à voile)

Comme cela s’est déjà produit pour les canoës, les planches Sup se sont transformées en véritables outils de pêche, remplaçant de plus en plus les petits bateaux en aluminium traditionnellement utilisés sur les rivières et les lacs. Les avantages d’un Gonflable Sup comme bateau de pêche sont énormes. Le Sup peut être facilement transporté sur les rives de n’importe quel cours d’eau et transformé en quelques minutes en un bateau super équipé pour tous les types de pêche. Grâce à son faible tirant d’eau (l’empreinte d’un aileron est de 20-30 cm), il peut également être utilisé dans des eaux extrêmement peu profondes, des situations dans lesquelles toute autre embarcation, même un canoë, aurait des difficultés. Avec la popularité croissante des hors-bords électriques, combinée à la nouvelle technologie de l’ordinateur de bord, l’utilisation de l’ordinateur de bord n’est plus un problème. Sup-YakAvec l’arrivée de la nouvelle génération de bateaux, de planches convertibles qui peuvent être rapidement transformées en kayaks, il n’est pas difficile d’imaginer l’avenir de ce sport.

Sup Yoga

C’est l’une des activités les plus populaires de ces derniers étés, en particulier parmi le public féminin, ce qui prouve une fois de plus que l’on peut tout faire avec un Stand Up Paddle board. Planches à pagaie pour faire du yoga possèdent certaines caractéristiques particulières par rapport aux cartes Sup normales :

  • ils sont plus volumineux et plus larges pour offrir une plus grande stabilité
  • avoir un revêtement souple sur une plus grande partie de la planche
  • ont des “poignées” ou des crochets en velcro sur les côtés pour fixer la pagaie pendant la pratique du yoga.

Le yoga sur le Sup se pratique en groupe, généralement en début de matinée ou en fin d’après-midi, lorsque le vent est plus faible et les eaux plus calmes. Pour plus de stabilité, les planches peuvent être attachées les unes aux autres, à des plates-formes ou à des quais, ou fixées au fond de la mer avec de petites ancres.

CuriositéLe yoga sup est l’une des activités les plus en vogue actuellement dans les stations touristiques car il peut aussi être facilement pratiqué dans la piscine.

Signification de Sup

Pourquoi le SUP : les avantages du Stand Up Paddle

En Italie aussi, le Stand Up Paddle a connu un succès exponentiel ces dernières années, tant au niveau compétitif que récréatif. Dans cette dernière déclinaison, il est une activité à faible impact physique, praticable à tout âge et qui apporte des bénéfices considérables à notre corps. Faire du Sup, c’est donc facile mais surtout c’est bon pour le corps et l’esprit.

Sup vous maintient en forme

Le Sup nécessite l’activation de plusieurs districts musculaires du haut et du bas du corps. Pagayer en essayant de garder son équilibre sur la planche nécessite en effet non seulement l’intervention des muscles des bras et des pectoraux mais implique et dépend surtout de la partie centrale, c’est-à-dire des abdominaux et du bas du dos. Si vous fréquentez une école de Sup, vous apprendrez également à utiliser les muscles de vos jambes pour maximiser votre effort et aller plus vite avec moins de fatigue.

Vous êtes en contact avec la nature

Pour le bien-être psychophysique, il est aujourd’hui largement prouvé combien il est important d’être en plein air. Que vous utilisiez votre Sup pour surfer sur les vagues, faire de la randonnée ou simplement pagayer et vous offrir un peu de liberté, il n’y a rien de plus apaisant que de s’immerger dans la nature et de respirer l’air pur, riche en ions et en oxygène, qui circule sur l’eau.

Il régénère votre esprit

Going Sup, vous vous en rendrez vite compte si vous ne l’avez pas encore essayé, a le pouvoir bénéfique de vous détendre, vous procurant ce sentiment de liberté et de légèreté dont vous avez besoin pour affronter une dure journée de travail ou pour vous remettre d’une journée particulièrement fatigante. Le fait de couler sur l’eau de manière fluide et sans aucun bruit libère toute tension et est extrêmement régénérant.

Conclusion

Avec ce guide, nous espérons vous avoir donné toutes les informations nécessaires pour comprendre comment est né le SUP, quelle est la signification de cet acronyme et comment ce sport, né d’un petit groupe de surfeurs hawaïens, s’est répandu dans le monde entier, conquérant des millions de personnes. Le stand up paddle est un sport fascinant, facile, bon pour le corps et l’esprit et, surtout, il n’est pas nécessaire d’être un athlète pour en profiter. Alors, quel que soit votre âge, prenez une planche, une pagaie et allez sur l’eau pour découvrir le vrai sens de Sup.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.