Ravitaillement du bateau : attention aux sournois !

Le ravitaillement en carburant de nos bateaux est toujours une opération délicate qui requiert prudence et attention. Dans certains cas, cela pourrait se transformer en une occasion de vous tromper. Gardez donc les yeux ouverts et suivez ces quelques mais précieux conseils.

Les stations-service des ports et marinas accessibles aux plaisanciers sont toujours un peu surchargées en Méditerranée, surtout en haute saison, et il faut être très prudent lorsqu’on fait le plein dans certaines d’entre elles. Malheureusement, il arrive que le personnel de certaines pompes de service dans certains pays essaie de vous tromper de diverses manières, et pas seulement sur le coût du carburant lui-même.

Il est donc toujours bon d’être prudent lors du ravitaillement en carburant et de ne pas laisser le personnel vous donner des doutes. Il est très important, par exemple, de vérifier que le compteur a été remis à zéro avant de faire le plein et aussi de vérifier le montant indiqué sur la pompe avant de payer. L’idéal est qu’un membre de l’équipage soit chargé de surveiller attentivement l’ensemble du processus de ravitaillement.

Attention à ce comportement suspect

Il convient également de prêter attention à un certain nombre de comportements suspects. Par exemple, lorsque le personnel de la station-service se montre excessivement serviable et amical, il peut en fait essayer de détourner votre attention de la jauge de carburant qui n’a pas été remise à zéro entre-temps. Il faut également faire attention lorsqu’un employé de la station-service prend le pistolet de la pompe sur un support dont l’écran est orienté vers la mer, notamment dans les stations-service pour bateaux et voitures. Levez également l’antenne s’ils vous disent que le terminal de paiement par carte ne fonctionne pas et qu’ils souhaitent que vous payiez en espèces.

Lire aussi : Comment se préparer au mieux pour une croisière

Ravitaillement en carburant

Voici comment éviter les files d’attente du long week-end

Quelques conseils enfin sur les heures et les jours où vous décidez de faire le plein du réservoir de votre bateau. Si vous entrez dans une station-service le vendredi après-midi dans votre port de destination, vous devrez peut-être faire la queue pendant plusieurs heures devant la station-service jusqu’à ce que ce soit votre tour. Vous vous promènerez en attendant votre tour, en espérant que personne ne sautera arbitrairement la queue.

Si vous voulez éviter cette attente stressante devant la station dans une file d’attente de bateaux, nous vous recommandons de faire le plein le vendredi matin dans une station le long du parcours et d’acheter quelques litres supplémentaires à ranger dans un jerrican que vous pourrez ensuite utiliser pour faire le plein après avoir atteint votre marina de destination. Vous gagnerez du temps et n’aurez pas à subir ce stress désagréable.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.