Les prises d’eau de mer, les “portes” de la coque

Que sont les prises d’eau de mer, importants dispositifs insérés sous la ligne de flottaison de la coque, et à quoi elles servent. Des contrôles périodiques à effectuer et un entretien de routine pour éviter les mauvaises surprises et, dans le pire des cas, le naufrage.

Entrée de la mer est le nom utilisé dans le jargon nautique pour désigner les éléments positionnés sous la ligne de flottaison qui permettre à l’eau de pénétrer à l’intérieur du bateau.

Une prise d’eau de mer classique en bronze

Par ces “portes” équipées de herse, il est en effet possible de laisser entrer l’eau pour divers usages à borddu refroidissement du moteur aux toilettes, et avec les les rejets dans la merqui, au contraire, expulsent l’eau vers l’extérieur, sont parmi les éléments les plus importants du système hydraulique embarqué. Contrôle, entretien et utilisation correcte de ces accessoires fondamentaux est donc de la plus haute importance. En effet, leur dysfonctionnement suffit à créer de graves défaillances, pouvant aller jusqu’au naufrage du bateau.

Il convient donc tout d’abord d’avoir une connaissance approfondie de ces instruments et de comprendre leur fonctionnement.

Les vannes à bille

Valve d'entrée de mer
Les vannes d’entrée en mer peuvent être en bronze ou en acier inoxydable.

Pour vous familiariser avec les prises d’eau de mer installées à bord de votre bateau, il est conseillé de les inspecter minutieusement lorsque le bateau est en sécurité sur le rivageDémontez les pièces les plus sujettes à l’usure, tels que les vannes à bille et les les réassembler après un entretien approfondi. Cependant, ces robinets de sécurité, se trouvent souvent dans les zones difficiles d’accès et sombres du bateau qui font que leur utilisation et leur inspection ne sont pas toujours immédiates. En cas de doute ou de problème, il est préférable de contacter le personnel du chantier naval ou un autre personnel spécialisé. Le les robinets-vannes (ou robinets à bille) d’une prise d’eau de mer sont fabriqués en métal (généralement en bronze ou en acier inoxydable) ou en matières plastiques spéciales qui ne se déforment pas à basse ou haute température et sont électriquement neutres.

Tuyaux et raccords de tuyaux

En plus de la vanne, qui est certainement l’élément le plus délicat de tout le système, il y a les éléments suivants à travers la coque, la partie filetée du passe-coque qui traverse l’épaisseur de la coque et le support de tuyau c’est-à-dire le raccordement de l’entrée aux tuyaux qui transportent l’eau vers les différents services publics. En général, on utilise des tuyaux flexibles en plastique avec des inserts en spirale (en acier ou en PVC) pour éviter que le tuyau ne s’écrase sur lui-même pendant l’aspiration (les mêmes que ceux utilisés pour les eaux usées, l’eau potable, etc.) Le tuyau est ensuite fixé aux supports de tuyau à l’aide de pinces en acier inoxydable (En raison de la nature sensible de l’application, il est conseillé d’utiliser le type le plus fort possible, ou par paire).

Coque sèche
Lorsque la coque est sèche, il est bon de procéder à une inspection complète de toutes les prises d’eau de mer et à leur entretien de routine.

La valve est trop dure ou trop molle ? Mauvais signe

Le bon marin doit vérifier périodiquement l’état de l’efficacité de son jeté par-dessus borden particulier les vannes, pensez à les fermer avant de laisser le bateau au poste d’amarrage et à les rouvrir chaque fois qu’il est nécessaire de puiser de l’eau à l’extérieur. Que vérifier ? Il faut d’abord s’assurer de son fermeture étancheen vérifiant les fuites éventuelles. Il est alors important de vérifier la variation de la résistance de la valve dans l’opération d’ouverture et de fermeture : plus dure ou plus douce. Si cela enregistre une déviation importante, cela peut être une alarme d’un dysfonctionnement. Dans ce cas, l’entrée d’eau de mer doit être minutieusement inspectée pour trouver la raison de ce dysfonctionnement. En général, les prises de mer ont tendance à se bloquer à cause de la incrustations de calcaire dans les drains ou en raison de présence d’algues, de détritus ou de débris dans les entrées d’aspiration ou encore plus fréquemment pour lesl’usure des vannes à bille, en raison de l’encrassement ou de la corrosion galvanique.

Naufrage d'un yacht
Un dysfonctionnement des prises d’eau de mer peut également entraîner le naufrage d’un yacht.

Prévention des blocages, de la rouille et des fuites d’eau

Pour garantir l’efficacité et le bon fonctionnement des prises d’eau de mer, il est nécessaire d’effectuer leur entretien de routine: toutes les sorties en mer devraient être nettoyé et graissé afin d’éviter toute forme de l’oxydation et la rouille et soigneusement inspecté à cette occasion. Lorsque le bateau est sec, l’opération est assez simple. Lorsque la coque est dans l’eau, il est toutefois possible de démonter partiellement un voletpour faciliter les opérations de nettoyage et de graissage, en veillant à ce que l’entrée de la mer soit fermée.

Dans le cas de fuite accidentellec’est une bonne idée de garder une jeu de cales en bois de pouvoir rapidement colmater la fuite en cas de besoin. Dans tous les cas procéder rapidement à l’entretien dans l’eau et ne laissez jamais la sortie dans l’eau avec la valve partiellement démontée.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.