Le générateur sans moteur diesel pour les petits bateaux arrive

Il s’agit du ZEUS200, un générateur produit par une entreprise italienne, dépourvu d’un moteur diesel classique et intégrant une ancienne technologie de la NASA : il est silencieux, écologique et sans entretien. Il est idéal pour les bateaux de croisière à cabine à partir de 9 mètres.

À partir d’aujourd’hui, même les petits croiseurs à cabine de 9 mètres de long peuvent compter sur un générateur. Son nom est ZEUS200 et il est silencieux, écologique et surtout “sans entretien”. Il est conçu et construit par la société italienne Mobil Tech, qui s’est spécialisée dans les camping-cars et s’est également engagée dans le secteur nautique depuis quelques années. Le ZEUS200 produit 200 W (à 12 V, il fournit 15 ampères), pèse 36,5 kilos et est compact (670x330x305 mm sont ses dimensions). Ses véritables atouts sont toutefois son niveau de bruit extrêmement faible, sa faible consommation et l’absence quasi totale d’entretien. Des avantages qui sont possibles grâce au fait que le ZEUS200 n’a pas un moteur diesel traditionnel, mais quelque chose de différent.

Lire aussi : Comment atteindre l’autonomie énergétique à bord

Une ancienne technologie utilisée par la NASA

L’équipe de Mobil Tech utilise en effet une technologie découverte par le physicien estonien Thomas Johann Seebeck à la fin du 19e siècle et qui avait été récupérée dans les années 1970 dans les sondes de la NASA pour sa grande fiabilité et son autonomie : pour ne citer qu’un exemple, la sonde Voyager 2, lancée dans l’espace en 1977, fonctionne encore aujourd’hui grâce au système de génération d’énergie découvert par Seebeck.

Comment cela fonctionne-t-il ? L’effet consiste dans le passage d’un courant électrique lorsque deux métaux dissemblables réunis sont placés à des températures différentes. Le ZEUS200 contient 12 modules Seebeck d’environ 6 x 6 cm, constitués de deux surfaces de métaux dissemblables, à savoir le tellure et le bismuth. En chauffant un côté de ces modules avec un petit brûleur à mazout de 5 kW, dérivé du monde des chauffages et donc silencieux et éprouvé, et en refroidissant en même temps l’autre côté avec un circuit fermé composé d’eau douce, d’un échangeur de chaleur et d’eau de mer, le différentiel thermique produit de l’énergie. Comme il n’y a pas de pièces mobiles dans le système, comme c’est le cas pour les moteurs endothermiques, cela explique l’absence d’entretien.

Générateur

Utilise des piles normales et dispose de fonctions automatiques

Pour le reste, le ZEUS200 fonctionne comme un groupe électrogène normal : il peut fournir de l’énergie à deux banques de batteries (démarreur et services) et gérer à son tour d’autres sources d’énergie telles que des panneaux solaires, des turbines ou des hydrogénérateurs. Il fonctionne avec tout type de batterie (plomb, AGM, gel, lithium) et a l’avantage d’être “intelligent” : il est programmé avec 16 algorithmes qui optimisent la recharge en fonction de la batterie et s’allume et s’éteint automatiquement selon l’état de charge.

Certains diront que le générateur ZEUS200 n’a pas de moteur diesel, mais qu’il consomme quand même du diesel. Combien ? En fait, la consommation de diesel est 5 fois inférieure à celle d’un générateur diesel classique, soit environ 0,2-0,6 litre par heure. Le bruit du fonctionnement de l’appareil est également très faible, égal à celui d’un chauffage normal.

En somme, le générateur ZEUS200 génère certes moins d’énergie que les générateurs diesel classiques, mais son fonctionnement silencieux, sa faible consommation d’énergie et le fait qu’une fois installé à bord on l’oublie le rendent très apprécié, notamment par les propriétaires de petits bateaux et de yachts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.