Accessoires utiles à bord : l’échelle de secours

Remonter à bord d’un yacht après un bain de mer est une tâche non triviale et parfois impossible si le bateau n’est pas équipé d’une échelle. Voici un aperçu des échelles de secours disponibles sur le marché, accompagné de quelques conseils pour en faire le meilleur usage.

Dans le film Open Water 2 : Adrift, un magnifique thriller nautique signé en 2006 par Hans Horn, l’aventure dramatique est racontée par un groupe d’amis qui, pour fêter l’anniversaire de l’un d’entre eux, décident de passer un week-end à la voile. Sans aucune expérience de la voile, une fois en pleine mer, le groupe arrête le bateau pour se baigner dans l’eau merveilleuse de l’océan. Mais après avoir tous plongé, quand il est temps de remonter à bord, ils font la découverte choquante qu’ils n’ont pas descendu l’échelle du bateau, sur laquelle se trouve la petite fille d’une des filles. Le bateau est trop haut et glissant pour en sortir et pour les six naufragés, c’est le début d’une tragédie inévitable : certains se noient, d’autres se blessent en se cognant la tête contre l’hélice du bateau, d’autres encore se blessent avec un couteau, et certains, se sentant coupables de la tragédie, décident même de se suicider en se noyant.

Le film ne s’inspire pas d’un événement réel, mais il raconte comment un simple accessoire de bord peut changer le sort d’une croisière. Nous parlons de l’échelle qui, après un bain de mer, est utilisée pour remonter à bord de notre bateau.

Remonter à bord sans échelle est impossible.

Monter à bord d’une coque, que ce soit à la voile ou au moteur, est une question de sécurité, et c’est un aspect qui est complètement sous-estimé par ceux qui ne connaissent pas la vie à bord. En effet, un bateau est toujours assez haut au-dessus de l’eau et même lorsqu’il a un faible franc-bord, comme un canot pneumatique par exemple, il faut considérer que nous flottons à la surface de l’eau et que nous n’en sortons que la tête à quelques centimètres au-dessus de la mer. Notre poids et la surface glissante de la cloison compliquent encore les choses.

Les yachts de croisière sont généralement équipés d’une échelle rigide sur le tableau arrière, mais un tel accessoire n’est presque jamais prévu sur les bateaux de course, les petits voiliers, les annexes et les petits bateaux de service. Pour contourner ce problème, il existe sur le marché des échelles dites de secours, qui se rangent facilement dans le bateau, prennent généralement peu de place et peuvent être installées dans les rades ou en cas de besoin.

Aujourd’hui, la version intégrée est à la mode

Dans les bateaux de croisière à voile et à moteur modernes, il est obligatoire d’avoir un dispositif d’ascension d’urgence à bord. De nombreux chantiers navals proposent un tel accessoire en standard sur leurs yachts, en version intégrée au tableau arrière. Cependant, tant en raison de sa conception essentielle et discrète que de sa difficulté d’utilisation, les plaisanciers l’oublient souvent, le négligent et finissent par ne jamais l’utiliser. Son point faible est son inconfort : placée à proximité du travail vivant, cette échelle n’offre qu’un appui pour les pieds et aucun appui pour les mains. Il ne peut pas non plus être placé ailleurs sur la coque, et dans une mer agitée, il peut même devenir dangereux.

Souvent, la présence d’un hors-bord placé sur le tableau arrière rend son utilisation encore plus précaire et inconfortable. Malgré ces inconvénients, l’échelle de secours est un dispositif obligatoire et pourrait vous sauver la vie en cas de besoin. Il existe plusieurs modèles sur le marché pour ceux qui veulent en avoir un en plus de celui qui est intégré, ou pour ceux qui n’en ont tout simplement pas parmi leurs équipements.

Dispositif de flottaison d’urgence à ouverture rapide

Parmi les versions d’échelles de secours disponibles sur le marché, la plus populaire, la plus pratique et la plus sûre est l’échelle de secours à ouverture rapide. Il doit porter l’approbation ISO 15085 et peut être installé à l’arrière ou sur les côtés du bateau. Il est généralement ouvert rapidement à l’aide d’une poignée spéciale ou d’une lisière. Quel que soit le modèle choisi, il est conseillé de ne pas lésiner sur la longueur de cette échelle pour permettre aux pieds de se reposer même sous l’eau. Enfin, n’oubliez pas que la remontée à bord à l’aide de ce dispositif est sans aucun doute rapide et sûre, mais qu’elle exige tout de même une certaine agilité et une certaine familiarité pour ne pas “foirer”. Il est donc préférable d’opter pour un modèle plus pratique et plus avancé.

Pour l’ouvrir, il suffit de tirer une lisière.

Une belle version d’une échelle de secours est l’Osculati biscaglina. Il a une longueur de 3 mètres

et est capable de répondre aux besoins de tous les types de navigateurs, notamment ceux qui préfèrent la croisière et les transferts en solitaire. Le système d’ouverture est pratique et extrêmement rapide : il suffit à l’homme en mer de tirer le haut de l’échelle. Le prix est de 54,31 euros.

https://www.magellanostore.it/scaletta-demergenza-300-cm-iso15085-P18749.htm

L’échelle du marin solitaire

Le même concept d’escabeau est utilisé pour l’Emergency Ladder, une échelle de secours à trois échelons de 94 centimètres de long. Fabriquée en nylon résistant, elle peut être laissée attachée au balcon et, en cas d’homme à la mer, la corde attachée au boîtier de protection peut être tirée, déployant l’échelle par-dessus bord pour remonter à bord. Ce modèle est également idéal pour les navigateurs solitaires. Le prix est de 23,60 euros.

https://www.magellanostore.it/scaletta-emergenza-barca-94-cm-P14174.htm

Robuste

Pratique, robuste et facile à utiliser, c’est aussi l’échelle de secours proposée par Trem. D’une longueur de 240 cm, il est fabriqué en nylon, tandis que ses 10 marches sont faites d’un thermopolymère spécial, un matériau plastique durable. Il est livré avec un sac en toile (dimensions : 47 x 20 x 5 cm) équipé de clips pour la fixation au rail et a une charge maximale supportable de 175 kilogrammes. Le prix est de 56,69 euros.

https://www.magellanostore.it/scaletta-emergenza-barca-240-cm-P20522.htm

Intelligente, celle qui est montée à l’avant

L’échelle de secours fixée à l’avant est très astucieuse. Son boîtier est constitué d’un compartiment étanche en thermopolymère à l’intérieur duquel se trouve une échelle pratique à trois marches avec des montants en tresse de nylon et des marches en plastique haute résistance. Il mesure 110 centimètres de long au total et est installé au-dessus de la ligne de flottaison. Son utilisation est très simple : la personne en mer tire sur l’anneau de l’embout et cette opération fait sortir l’échelle de son logement. Le prix est de 34,92 euros.

https://www.magellanostore.it/scala-emergenza-barca-fissaggio-frontale-P14177.htm

Échelle en nylon et marches en fibre de verre

Osculati propose également une échelle de secours plutôt avancée. D’une longueur de 330 cm, il est fait de ruban de polyester et de marches renforcées de fibre de verre pour faciliter l’escalade. Il est très facile à installer au moyen de deux boutons à ressort et de deux boucles en acier inoxydable pour fixer la boucle sur le balcon arrière. Il est homologué Iso15085 et comporte 11 marches. Le prix est de 170,12 euros.

https://www.magellanostore.it/scaletta-demergenza-330-cm-iso15085-P18750.htm

Radeau de sauvetage. Où est-ce qu’on le met ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.